Organisation et fonctionnement

Organisation et fonctionnement

L’idée de ce "Séminaire" est de répondre non seulement à un certain intérêt manifesté par nos Collègues sur une thématique apparemment fédératrice du questionnement le plus actuel de disciplines aussi différentes que la Biologie, la Physique, les Mathématiques, la Philosophie ou les Sciences Sociales, mais également à la demande méthodologique et heuristique de nombreux élèves de l’école intéressés par les développements de leur propre discipline, en connexion avec toutes les autres. Ici, c’est la diversité des intérêts et des approches qui se recueille et se ressaisit. La fréquence des séances, étendues sur trois années, est bimensuelle, sous forme d’exposés concis suivis d’une discussion (certaines séances, une à deux par an, étant réservées plus spécifiquement au bilan et à la connexion interdisciplinaire). Après dix années d’existence, des perspectives de publications (et d’archivages-vidéo) se sont ouvertes, ainsi qu’une étroite collaboration internationale qui est déjà effective tant avec l’Italie qu’avec l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, la Grande-Bretagne, les pays entrants ou les états-Unis.

1. POINTS FORTS DE LA STRUCTURE, SON IDENTITE ET SA SPECIFICITE.

Depuis 1995, scientifiques et de philosophes se réunissent régulièrement à l’École Normale Supérieure. La spécificité de ce Laboratoire, ouvert aux élèves des départements de Sciences & de Lettres, tient dans le choix décidé d’une confrontation rigoureuse et exigeante entre les disciplines, condition de possibilité de toute transdisciplinarité. Sa structure centrale, illustrée par un séminaire bimensuel, reçoit les meilleurs représentants de chaque discipline et vise, depuis dix ans, à constituer un gage d’ « excellence », reflet d’une singularité que seule une institution telle que l’École normale supérieure, espace de tous les croisements disciplinaires, pouvait être en mesure d’abriter. Son identité relève du fait que les questions vives, propres à chaque discipline, sont mises à l’épreuve des autres, sans complaisances ni concessions. Il s’agit d’y traquer les questionnements philosophiques là où ils se forment, au cœur des différentes sciences elles-mêmes : sur leur front.

2. STRUCTURE ET BILAN.

a) Depuis 1997, ce Laboratoire Disciplinaire fonctionne en interface avec l’EHESS. Ces travaux ont déjà fait l’objet de trois publications dans le cadre de la Revue de Synthèse (Centre International de Synthèse), publiées par les éditions Albin Michel, puis par les Éditions-Rue d’Ulm de l’Ens.

b) Financé par le Ministère de la Recherche (ACI CDR 6 / CDR7 2002, puis ACI-TTT 2004), Laboratoire abrite, depuis 2002, une Équipe d’Accueil Doctorale (EA 3835) intégrée aux Écoles doctorales de l’EHESS et de l’Université Paris-8.

c) Porteur d’un projet de Réseau d’Excellence intitulé Multidisciplinar European Network for Advanced Studies / Réseau Européen Multidisciplinaire d’Études Avancées. Concentration, Intégration & Rediffusion des Savoirs Européens [Acronyme CIRSE] et mis en place dans le cadre du 6ème PCRDT (Thème 7) de la Communauté Européenne de Bruxelles, il a bénéficié du soutien du « Fonds National pour la Science » (2004) sous la forme d’une ACI spécifique. Ce programme, entièrement élaboré et mis en œuvre par Charles Alunni pour l’Ens, a permis de fédérer 37 institutions internationales de premier plan, dont : le Collège de France, l’Institut des Hautes Études Scientifiques, l’École Polytechnique, l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, le Wissenschaftskolleg zu Berlin. Institute for Advanced Study Berlin, le Max Planck Institut für Mathematik (Bonn), la Humboldt-Universität Berlin, la Scuola Internazionale Superiore di Studi Avanzati / International School for Advanced Studies (SISSA/ISAS), la Fondation Nationale de la Recherche Scientifique d’Athènes, la Bulgarian Academy of Sciences (Sofia), l’Université Eötvös (Budapest), l’ Académie des Sciences de Russie (Section Histoire des Sciences et des Techniques / Institute of History of Science and Technology), l’Université de Pékin (Beijing)... Le projet CIRSE, extension des activités normaliennes du Laboratoire, n’a été rendu possible que par une exemplarité en laquelle ont pu se reconnaître les différents partenaires Européens.

d) Parallèlement au séminaire « Pensée des sciences », le Laboratoire abrite depuis 2004 le Séminaire « Médecine, Démocratie Sanitaire & Recherche Clinique ». Cet espace de travail trans-disciplinaire a pour vocation de réunir des spécialistes (médecins, juristes, biologistes, philosophes...) qui sont engagés dans l’interrogation et la clarification de dispositifs fondamentaux qui commandent aujourd’hui des questions aussi essentielles que : La loi du 4 mars ; la « démocratie sanitaire » ; le malade comme « sujet de droit » ; l’associatif et le droit public ; l’associatif et l’électif ; la norme en question ; le normal et le pathologique à l’âge de la génétique ; la santé publique et le « sujet de soins » ; la citoyenneté sanitaire et la citoyenneté de recherche ; la langue du droit ... Ce pôle est sous la coresponsabilité de Roger MISLAWSKI (chirurgien et juriste, membre consultatif de l’Espace éthique de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris) & d’Edwige BOURSTYN-CHATELET (chirurgien, membre consultatif de l’Espace éthique de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, responsable de mission au Plan Cancer). Ces activités ont déjà fait l’objet de deux publications scientifiques (Éditions PUF + Revue de médecine).

e) Le Laboratoire copilote également le Séminaire commun IRCAM/ENS : « Penser la Musique avec les Mathématiques ». Il s’agit d’un séminaire de DEA, inscrit dans le projet FIRMUS (Formation Interdisciplinaire à la Recherche sur la Musique) de l’IRCAM, en collaboration avec François NICOLAS (ENS) & Moreno ANDREATTA (CNRS/IRCAM).

f) Dans le cadre de nos conventions avec l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD), le Laboratoire a été invité en 2003-2004 à proposer une série de séminaires à l’attention des élèves de l’ENSAD portant sur Les sciences & les Arts.

g) Un bilan des initiatives inclut les colloques suivants :

1. Colloque International Pensée & Science en l’honneur des 100 ans de Wolfgang PAULI et de Stéphane LUPASCO, et du 25ème anniversaire de la mort de Ferdinand GONSETH - Zürich-Berne-Lausanne (Suisse), 2000.

2. Colloque International. Autour de Gilles Châtelet (avec Alain CONNES, Laurent NOTTALE, Bernard TEISSIER, Giuseppe LONGO, Thibault DAMOUR, Alain PROCHIANTZ, Arthur I. MILLER, Jean-Claude MILNER...). Ce colloque a été organisé avec le soutien du Ministère de la recherche, du CNRS et l’École normale supérieure (Ulm/Site du Ministère, 2001).

3. Colloque Intrications Philosophie - Sciences de la Nature, École Normale Supérieure (Ulm 2003).

4. Colloque international Albert Einstein & Hermann Weyl. A Cinquant’anni dalla morte : questioni epistemologiche aperte, Presicce, Italie (2005).

5. Colloque Qu’est-ce qui est réel ?, École Normale Supérieure (Ulm 2005)

6. Colloque international Impact des catégories. Aspects historiques et philosophiques, 10-14 0ctobre, École Normale Supérieure (Ulm 2005). Ce colloque a réuni les plus éminents spécialistes internationaux de la question.

Charles Alunni.

Télécharger la page entière : Creer un PDF